Les noms des six entrepreneurs sociaux Ashoka de l’année enfin révélés !

Sélectionnés par Ashoka, ces six entrepreneurs animés par le désir d’innovation sociale et ayant lancé des projets à fort impact, ont été présentés officiellement lors d’une soirée tenue le 16 octobre dernier au Palais Brongniart à Paris animée par Arnaud Mourot, directeur général d’Ashoka France.

Spécialisés dans de domaines divers, allant de la nutrition à l’emploi, en passant par la parité homme/femme, ces dirigeants sont la preuve que concilier business et impact social est réalisable. On notera aussi l’intégration des nouvelles technologies dans tous les projets de cette promotion, tendance dont la continuité est attendue, comme l’a affirmé Arnaud Mourot. Cette nouvelle promo rejoint les 45 hommes et femmes sélectionnés par Ashoka depuis 2006, en France, Belgique et Suisse.

Voici leurs profils !

Christian VANIZETTE & MakeSense (France)

Son projet : Accélérer  l’innovation sociétale en créant une communauté internationale, ludique et ‘open-source’ 

Portrait Christian Vanizette

Après avoir obtenu son diplôme d’Euromed Marseille, Christian Vanizette originaire de Polynésie française et son ami Romain Raguin s’envolent pour l’Asie à la rencontre d’entrepreneurs sociaux.

A l’issue de leur voyage, les deux collègues retournent en France avec un seul désir : aider les entrepreneurs sociaux dans la réalisation de leurs projets. Pour ce faire, ils conçoivent une plateforme sur le Web permettant aux entrepreneurs d’exposer leurs besoins et défis. De cette façon, n’importe qui, n’importe où peut proposer des solutions aux défis mis en ligne.

C’est ainsi que naît MakeSense. 235 entrepreneurs sociaux ont été accompagnés à ce jour et 10.000 bénévoles (Sensemakers) sont engagés dans 44 villes du monde. 

Bénédicte DEFONTAINES & Réseau Alois (France)

Son projet : Permettre l’accès à un diagnostic précoce pour les troubles de la mémoire

Portrait Bénédicte

Médecin neurologue pendant quinze ans, ancien chef de clinique à la Faculté Paris VI, Bénédicte Défontaines a assisté à l’encombrement des hôpitaux spécialisés dans les maladies cognitives. C’est ainsi qu’une personne sur deux n’est pas détectée et, par conséquent, les patients n’accèdent au traitement qu’au bout de vingt-quatre mois en moyenne. 

Afin que tout le monde ait accès à un diagnostic précoce et gratuit, ainsi qu’à une prise en charge efficace à des prix compétitifs (500 euros par patient par an au lieu de 1200 euros par jour à l’hôpital), Bénédicte Défontaines crée le réseau Aloïs, en Ile-de-France.

Des programmes de suivi pour les patients et les familles ont été mis en place, dont « PLAACE 93 » pour ceux issus de l’immigration.

Depuis 2008, 6500 patients ont été diagnostiqués (majoritairement Alzheimer).  Le réseau est rejoint par deux tiers des 170 neurologues d’Ile-de-France.

Guilhem CHERON & La Ruche qui dit Oui ! (France)

Son projet : Généraliser l’accès à l’alimentation responsable et en faire la clé de nouveaux rapports sociaux

Portrait Guilhem Cheron

Ce designer industriel, enthousiaste de la nourriture et de la cuisine, et concerné par les problématiques qui en dérivent, soutien l’alimentation responsable pour tous. Il réalise à quel point l’activité des petits producteurs ayant une démarche durable n’est pas viable : ils obtiennent de la grande distribution 40% du prix de vente uniquement et décide de lancer La Ruche qui dit oui ! en 2011.

Le projet veut permettre à tous les consommateurs d’accéder aux produits bio/raisonnés à travers un réseau professionnalisé de « ruches », en garantissant en même temps un revenu correct aux petits producteurs locaux. A l’aide d’un outil internet, Guilhem Cheron réussit à favoriser la rencontre entre consommateurs et producteurs.

En dix-huit mois, La Ruche qui dit oui ! compte 300 ruches actives, 140.000 souscripteurs, dont 35.000 clients réguliers et s’installe aussi en Italie, Espagne et Belgique.

Mara MAUDET & L’Institut d’éducation et des pratiques citoyennes (France)

Son projet : Doper l’efficacité des services sociaux travaillant auprès des plus défavorisés

Portrait Mara Maudet

Exilée politique en France, cette brésilienne de milieu aisé, travaille depuis plus de 30 ans dans l’innovation des services aux populations les plus pauvres. Elle crée son premier centre social à Chanteloup-les-Vignes au début des années 80. Depuis, des centres multi-objectifs innovants ont été mis en place proposant formation, accueil de la petite enfance, travail sur les problématiques des habitants d’un quartier.

Diplômée en Sociologie urbaine et anthropologie, Mara Naudet critique l’inadaptation des services fournis par des politiques sociales élaborées par des élites à destination des plus pauvres. Fortement engagée dans la cause, elle apporte une solution à cet égard : l’implication des plus défavorisés dans l’élaboration des solutions.

Depuis 2010, l’Institut d’éducation et des pratiques citoyennes a mis en place 10 crèches aux horaires décalés et atteint 90% de retour des parents chômeurs à l’emploi. A la demande du gouvernement français, son but maintenant est de contribuer à la création de 100.000 places de crèche sur le modèle IEPC pour les familles plus défavorisées.

Anne CHARPY & Voisin Malin (France)

Son projet : Redonner confiance et énergie aux habitants des quartiers populaires

Portrait Anne CharpyC’est en travaillant au Chili pour l’ONG Contigo que cette diplômée de l'ESCP Europe découvre les quartiers latino-américains, basés sur des espaces de grande familiarité où les réseaux d’entraide et de solidarité sont particulièrement développés. Dès lors, elle décide d’implanter ce modèle de voisinage en France et crée Voisin Malin en 2011 à l’aide de 74 000 euros de subventions publiques et 40 000 euros de fondations d’entreprises. 
.
Le projet se base sur un réseau d’habitants-leaders des quartiers populaires les plus démunis : les Voisins Malins. Ces personnes se chargent d’aller porte à porte rencontrer les habitants du quartier chez eux, diffusant des conseils et des savoir-faire, mobilisant ces voisins dans la vie locale et les reconnectant avec les institutions. De cette façon, ces Voisins Malins contribuent à recréer le lien social.
.
En France, 1000 quartiers sont reconnus comme prioritaires en raison des difficultés qu’ils affrontent : chômage élevé, illettrisme, pauvreté, délinquance, dégradation des logements et de l’environnement.
.
Depuis sa création, le réseau compte 10 000 habitants rencontrés, 35 Voisins Malins recrutés en CDI (12h par mois), et une implantation dans 5 villes de banlieue parisienne : Courcouronnes, Ris-Orangis, Aulnay-sous-Bois, Grigny et Montreuil. Le but est maintenant de s’implanter sur le territoire national.
.
Isabella LENARDUZZI & Jump (France)
.
 Son projet : Mobiliser autant les hommes que les femmes en faveur d’un vrai équilibre dans les entreprises
.
Portrait Isabella LenarduzziPour cette entrepreneuse sociale hommes et femmes doivent travailler côte à côte afin de construire l’économie de demain. Selon l’étude McKinsey « Women Matter » de 2012, seuls 41% des managers pensent que l’égalité hommes/femmes a un impact positif sur la performance. C’est ainsi que naît Jump en 2006.
.
Isabella LENARDUZZI prône l’équilibre vie professionnelle-vie personnelle, la parité homme-femme et cherche à réaffirmer la féminité au sein des entreprises. Pour ce faire, elle développe une large stratégie de communication valorisée à plus de 500 000 euros par an, basée sur des événements, campagnes, médias et formations au service de la transformation de la culture et des pratiques des entreprises.
.
A travers le programme Leadership de la Woman’s Academy les femmes du « middle management » développement leur confiance et estime de soi et deviennent porteuses du changement.
.
Depuis 2007, 9 forums Jump ont été organisés à Bruxelles et à Paris (2500 participants). La newsletter bimensuelle est lue par 200 000 lecteurs. En collaboration avec des multinationales (Deloitte, Sodexo, Danone, Cisco, Microsoft), l’objectif à atteindre est le développement au niveau européen.
.
Pour découvrir Ashoka et en savoir plus : c'est ici.

 

 

 



Share |

Toutes les actualités